Mohammed Ribéry: qui est le fils "héritier" du footballeur ?

Franck Ribéry est probablement l’un des meilleurs joueurs français des années 2010.

Vainqueur de la Ligue des Champions en 2013 avec le Bayern, 3e au classement du Ballon d’Or, c’est un cador de poids parmi les ténors du ballon rond.

• À lire aussi: Avec ce test, tu sauras enfin quel footballeur tu es

Marié à une franco-algérienne, Wahiba Belmahi, c’est un homme qui a toujours fait preuve d’une extrême discrétion en matière de vie privée.

Jamais il n’a exhibé son intimité sur les réseaux sociaux (et associaux).

Père de cinq enfants, et musulman pratiquant, il a choisi de donner à l’un de ses fils le prénom du prophète Mahomet.

Et chaque mois, des centaines d’internautes cherchent à en savoir davantage sur ce dernier, Mohammed Ribéry.

Il est donc temps d’en savoir plus sur ce fils qui sera peut-être le successeur de son père sur les pelouses d’Europe.

Car le talent footballistique se trouve (aussi) dans les gênes.

La conversion de Franck Ribéry à l’islam en 2006

Franck Ribery (Bilal Yusuf Mohammed)
(© Capture d’écran | Chaîne de beIN SPORTS France sur YouTube)

Combatif sur les pelouses d’Europe, « Kaiser Franck » sait aussi être un homme pieux dans l’intimité. 

Converti à l’islam en 2006, sa nouvelle foi semble lui avoir donné la force de toujours lutter contre l’adversité au cours de sa brillante carrière de footballeur. 

À ce sujet, il a même déclaré être devenu « plus fort ».

• À lire aussi: Les secrets du régime express de Dominique Sévérac

En décembre 2011, dans une interview donnée à Gala, il avait même déclaré que cela pouvait « gêner beaucoup de personnes ».

Expliquant notamment que le prénom de son fils, Seif al-Islam, le même que celui du fils de Mouammar Kadhafi (en arabe : معمر القذافي), soulevait un certain nombre d’interrogations dans l’opinion.

Il faut se remettre dans le contexte des années 2010, où la France était alors rentrée en guerre contre la Libye. 

Époque durant laquelle les médias occidentaux diabolisaient sans interruption le dirigeant libyen de l’époque.

Son mariage avec Wahiba, une franco-algérienne

Son mariage avec Wahiba Belmahi, en 2002, a probablement été un tournant dans sa vie d’homme.

Professionnellement, il jouait encore en amateur à l’US Boulogne.

• À lire aussi: Laure Boulleau a t-elle été en couple avec Gilles Bouleau ?

Par le passé, il avait été renvoyé du centre de formation du LOSC à cause de problèmes de comportement, combinés à des résultats scolaires médiocres.

Rien ne le prédestinait, au départ, à la brillante carrière qu’il a pu mener par la suite.

Et son épouse franco-algérienne n’est probablement pas étrangère à son succès sur les terrains.

De confession musulmane, et grande supportrice de l’équipe nationale d’Algérie, elle a sans doute contribué à lui faire découvrir plus en profondeur sa religion.

C’est un pilier dans son existence, qui ne l’a jamais lâché, même en pleine « tempête Zahia ».

La naissance en 2015 de son fils Mohammed Ribéry

Au total, elle lui aura donné cinq enfants.

Une jolie fratrie soudée autour du footballeur français.

L’aînée, Hiziya Ribéry, née en 2006, est celle qui fait le plus parler d’elle sur les réseaux sociaux (et associaux), quand ses autres frères et sœurs sont plus discrets.

La cadette, Shahinez est née en 2008, Seïf el Islam en 2011, et Mohammed Ribéry est venu au monde le 14 mai 2015.

Ce dernier s’est rajouté à la « petite tribu » familiale alors que le papa jouait encore en Bundesliga avec le Bayern.

Il confessait, à l’époque, dans une interview donnée à Paris Match, qu’il vivait à l’allemande.

Scolarisés à Munich, ses enfants sont probablement bilingues.

Nul doute que le petit Mohammed cherchera lui aussi à marcher dans les pas de son illustre père.

Le talent peut parfois se transmettre de génération en génération.

La famille Djorkaeff, de Jean le père à Youri le fils, est un modèle du genre.

Il pourrait être l’héritier de la « dynastie Ribéry » dans le football européen.

Pour le moment, le jeune garçon n’a que 6 ans… Il a donc tout l’avenir devant lui.

error: Content is protected !!